Jasmin & cigarette

Modèle inconnu, par Jerry Schatzberg.

Modèle inconnu, par Jerry Schatzberg.

L'esprit de cette femme, qui espère - encore - son amant, se fragmente en kaléidoscope. Elle sera - s'il la rejoint - cette amoureuse légère, qu'il désirait tant, aux premiers instants.

Un peu précipitée, elle est en avance; et sa crainte de le perdre se dissimule - et s'oublie, presque - sous une légèreté fruitée et, si imperceptiblement, acidulée.

Un quart d'heure. Elle allume sa première cigarette. Il est en retard. Elle ne peut plus être cette amoureuse candide. Elle se rajuste, décoiffe, négligemment, ses cheveux & rehausse le ton de son maquillage. D'une lascivité douce-amère - à peine, boisée - elle veut séduire, encore, cet homme; lassé, peut-être.
Une demi-heure. Elle allume, crispée, une deuxième cigarette. Ce retard - si prévisible, pourtant - la bouscule; ni amour insouciant ni abandon lascif. Elle se réifie. Elle ne sera qu'un corps. Qu'importe. L'essentiel est de ne pas le perdre. Et la sensualité, un peu obscène, du jasmin l'initiera aux caresses expertes.
Une heure. Les cigarettes s'accumulent. L'atmosphère est saturée de tabac. N'être pas seule. Elle se teinte d'une vulgarité fragile; un inconnu est séduit. Et, absente, elle s'abandonnera à une sensualité triste.

Jasmin & cigarette, Antoine Maisondieu, État libre d'Orange, 2006.