Iris de nuit

Helen Connor.

Helen Connor.

Il y a dans cette composition un petit quelque chose du lutensien Iris silver mist. Sans la cruauté. Épuré de cette atmosphère sensuelle - la cruauté l'est -, Iris de nuit s'appauvrit, peut-être.

Il ne reste que l'esquisse d'une élégante à sa toilette. Indécision, pourtant. Se maquille-t-elle? Ou est-elle déjà défaite? Elle ne se maquille pas; son sillage n'a pas la légèreté d'une femme, qui veut séduire. Seule, devant sa psyché, elle redoute la nuit qui tombe. Elle voudrait que cette violette, si sereine, apaise son esprit tourmenté. La trahison de cet amant insaisissable? Je me trompe. L'épiderme de cet amant, imperceptiblement terreux & animal, se devine. Il troublera cette nuit de sa présence, si charnelle.

Iris de nuit, parfumeur inconnu, James Heeley, 2005.