Courrèges in blue

Marilyn Monroe.

Marilyn Monroe.

Être juré du prix Olfactorama réserve des surprises plaisantes parfois, comme avec Deux amours, mais aussi désagréables. Courrèges in blue est de celles-ci.

Cette composition, dont les qualités techniques sont indéniables, incarne à la perfection son époque - les années quatre-vingt. Cela est rédhibitoire. Des notes de têtes aldéhydées aux notes de fond plus terreuses, ce parfum oscille sans cesse - décalcomanie de sa décennie - entre vulgarité & médiocrité. J'ignore si la reformulation est fidèle à l'original, mais elle n'a pas su - est-ce possible? - l'épurer pour lui instiller, à défaut d'élégance, un peu de tenue.

Courrèges in blue, Édouard Fléchier, Courrèges, 1983.