Superstitious

Carmen dell'Orefice.

Carmen dell'Orefice.

La maison Frédéric Malle édite, ce printemps, un élégant floral, aldéhydé - à l’excès? - léger & fusant, qui, à la façon d’une bulle de Champagne, virevolte & s’élève pour disparaître, épuisée, dans une écume superficielle. Si sa légèreté grise, elle n’enivre pas. Si sa féminité outrée tente, elle ne séduit pas. L’élégance s’évapore et, éphémère, ne laisse que l’impression d’une composition, qui - si éloignée des exigences originelles d’une maison - se complaît dans une facilité un peu banale, si ce n’est vulgaire.

Superstitious, Dominique Ropion, Éditions de parfums Frédéric Malle, 2016.