Sorcier tantrique | William Mortensen [1932]

Sorcier tantrique | William Mortensen [1932]

Blaxandre. Genève. 1978.

Créé en 2011, Chypre Rouge n’a cessé de se régénérer. Ombre de son créateur, il en suit les errances. Le dandysme ne fut qu’une vaine ascèse, notamment. Mais ne rien renier. Les ébauches, même avortées, sont l’œuvre déjà.

Incréé, mon esthétique se structurait de hasards et de coïncidences. Et je ne pouvais comprendre que cela était plus subtile ; les inspirations ne sont qu’un venin instillé, par l’inconscient, dans l’esprit. Ni hasard ni coïncidence, mais émergence. Je m’imprégnais donc, confusément, d’une atmosphère séductrice et sulfureuse, qui entremêlaient odeurs et curiosités, décadence littéraire et perversion. La matière brute, ma part obscure, se révélait ; et je l’ignorais encore.

Plongé au feu noir de la putréfaction, les flammes me créèrent.

Et Chypre Rouge - ombre ignée - se transfigure une dernière fois. Si, à l’origine, je croyais qu’il n’était qu’un hommage au parfum éponyme de Serge Lutens. Il le fut, peut-être, mais il est - plus essentiellement - la réminiscence d’une existence ancienne et immortelle, qui - des forêts celtiques, qu’évoque la mousse de chêne de l’accord chypré, à l’œuvre au rouge alchimique -, m’égara, d’une station l’autre, dans des dédales initiatiques et les méandres de ma psyché. Fatalité antique d’une échelle de Jacob immanente.

Épuré des vaines peurs et des scories, je crée et me crée en conscience à la façon d’un écrivain occulte. Et les chroniques se réécrivent, les livres se structurent. Enfin

  • 2010-2016 | Ascèse assassine. Projet avorté.
  • 2011-2018  | Créateur. Chypre Rouge.
  • 2011              | Chroniqueur. Tribune des Arts & Bilan Luxe.
  • 2013-2017 | Bréviaire dandy. Projet avorté.
  • 2017             | Œillères pour Roberto Greco.
  • 2017             | Élégance tragique. Projet avorté.
  • 2018-          | Chroniqueur. Bilan.ch.


CONTACT

Nom *
Nom